Hier, nous étions invités au mariage d'une des nombreuses nièces de mon mari. Moment de joie intense un mariage ! C'est le type d'évènement qui fait remonter un tas de souvenirs à la surface et qu'on ne peut s'empêcher de raconter. Les femmes connaissent çà avec l'accouchement : c'est fou dès qu'on voit une femme enceinte, on relate le sien et pourtant on a horreur de çà, mais çà sort à chaque fois ! Pour les hommes (les vieux !), ce sont les histoires de régiment : vous savez le service militaire... Bref, le mariage fait partie des évènements marquant d'une vie. Je suis toujours attendrie par le visage de ces jeunes gens un peu paumés que tout le monde embrasse, félicite, prend en photo : visiblement, ils n'ont pas réalisé l'énormité de leur geste.

Donc hier 15h30, branle bas de combat à la maison : 6 personnes doivent se préparer en 1h30 ! Comme j'avais travaillé, j'avais un peu de mal à me mettre en mouvement et sachant que je raterai la réception (boulot oblige), c'était encore plus dur. Rien de tel qu'un sentiment d'injustice pour vous faire prendre une allure de tortue. Comme d'habitude, mon mari s'est fort bien occupé de lui et j'ai géré les 4 enfants : tour des armoires pour sortir les habits de fête, défroissage rapide d'une jupe et d'un pantalon, séance de coiffage des  filles. Me concernant, c'est tout de suite compliqué : celà fait une éternité que je n'ai pas mis les pieds chez un coiffeur, j'ai des cheveux blancs à la pelle (d'ailleurs çà n'étonne plus personne quand je dis mon âge, bououououh), je peste contre mes kilos en trop, j'essaie 3, 4, 5 paires de chaussures, ... Les enfants sont prêts, Mr Papa et moi aussi. Mais la logistique n'est pas finie : sortir le siège auto de BB et les 2 réhausseurs de Minette et Mr Pokémon, prendre les couches de rechange de BB, attraper le camescope et l'appareil photo numériques, ne pas oublier la carte et l'enveloppe à l'attention des mariés ainsi que le trajet imprimé (merci Mappy). Il faut aussi que je choisisse un sac à main : ah les femmes et leur(s) sac(s) ! Je m'aperçois à ce moment-là que j'ai oublié mon téléphone portable dans ma veste polaire à l'hôpital (heureusement, le tout est enfermé dans mon vestiaire). Il est 17h30 et nous devions prendre la route à 17h ! Le vin d'honneur débute à 18h et nous avons 45 mn de trajet au moins... Le temps d'installer tout le monde en voiture et nous voilà partis.

photo_mariage

Notre 1er portrait de famille depuis des lustres. ..

Finalement, nous sommes arrivés à 18h30. A 20h, Mr Papa a repris le volant  pour me déposer à l'hôpital (et oui il y en a qui travaillent les soirs de réjouissances !). Nous avons confié les 3 grands à une de mes belle-soeurs. Coup de fil sur mon portable à 21h45, il est arrivé à bon port et a retrouvé tout son petit monde... Ils vont passer une super soirée et je démarre ma nuit accompagnée d'un aide-soignant.

La petite famille est rentrée en carosse (un Renault Grand Scénic loué pour le week-end) à 3h du matin et j'ai eu droit à tous les détails au déjeuner. A quand le prochain mariage ?