Mes posts sont irréguliers depuis quelques temps, non que je me noie dans le désespoir le plus total, je vis moins devant mon ordinateur tout simplement.

Je multiplie les essais de nouvelles recettes, Tit'puce a une bronchite, Petit mari doit avoir une gastro, mes 2 collégiens ont leurs conseils de classe, Minette prépare sa 1ère audition de violon... Alors forcément çà occupe et quand on est une mère débordée, même en cure d'organisation intensive, on a des râtés. Mais bon, rien de grave.

J'ai été rendre une petite visite à mes futurs collègues de néphrologie. L'accueil a été sympathique. J'ai mon planning pour janvier et février. J'ai pu garder mon roulement sans que celà pose un quelconque problème : c'est un des avantages des grandes équipes. De 6 personnes en cancéro la nuit, là c'est plus de 20 personnes ! Ils ont l'air de bien s'entendre, font de grandes bouffes, des sorties, le changement me sera grandement bénéfique, j'en suis sûre.

Je connais celle qui me remplacera et j'ai croisé hier matin la jeune diplômée qui viendra étoffer l'équipe de cancéro. Je suis chargée de la former pendant 2 semaines à compter de lundi prochain. C'est elle qui assurera pendant mes vacances de Noël. Ainsi officiellement, je pars le 7 janvier mais officieusement, j'aurai quitté le service le 21 décembre au matin.

Mon autre "problème" est de savoir sous quelle forme fêter mon départ. Je ne souhaite pas faire un pot mais plutôt un repas auxquels seront conviés mes collègues "préférés" et offrir des viennoiseries aux autres, pour "marquer le coup". Après 10 années, je ne peux pas non plus partir comme une voleuse ! Et puis, je pars heureuse, soulagée, pas dans la colère, ni le ressentiment. Même si celà n'a pas été facile tous les jours, je suis devenue celle que je suis, en partie grâce à mon travail et à toutes ces années passées auprès de patients cancéreux.

Comme il n'y a plus que Tit'puce qui croit au Père Noël et qu'elle ne sait pas lire, je peux parler des cadeaux sans crainte. La Wii, cadeau familial payé avec les chèques cadeaux offert par l'employeur de Petit mari aux enfants, est achetée. Pour le reste, nous avons pour règle de doubler le montant des chèques cadeaux en cadeaux personnels aux enfants. Ainsi, celà représente 60 à 80 euros par enfant. Ils ne sont pas à plaindre ! Comme ils ont des cadeaux par ma mère, mes frères, quelques fois par leurs parrains-marraines, ce sont des enfants très gâtés. Les 2 grands auront essentiellement des enveloppes qui paieront des envies diverses comme une console DS ou un ipod, des vêtements, des séances de karting, etc. Le vélo de Minette est acheté. Elle aura en plus un livre, des talkie-walkies et partagera un appareil photo numérique Dora avec Tit'puce qui, quant à elle, se verra offrir le chateau de princesse Playmobil avec tous ses personnages et accessoires, auxquels s'ajouteront un jeu de société, une Barbie et des livres...

On a beau se dire qu'on en fait moins, finalement on en fait toujours trop !

Je les ai inscrits à des visites-ateliers dans le cadre de l'opération " Contes et Histoires" des monuments nationaux. Cette année, nous retournerons aux tours de Notre Dame, nous découvrirons le Panthéon et la Basilique Saint Denis. Nous irons aussi au théâtre...

En attendant malgré mon super planning, nous n'avons pas eu le courage de faire le sapin dimanche. J'espère que nous le ferons ce soir ou demain.