La bonne idée du jour

020

Les thés Mariage Frères à l'abri de la pluie dans une cape en plastique.
Oui je sais : en matière d'écologie, c'est zéro pointé !
Et si je disais que j'étais en voiture (avec un cabas dans mon sac à main), j'aurai combien de points en moins ???

*****

La 2ème bonne idée est le "repas de classe", tradition de la LH (le lycée de Grande fille).
Donc ce soir, nos "jeunes-filles-de-bonnes-familles" iront avec leur chargée d'éducation, leur prof principal et leur prof de lettres dans un restaurant servant des spécialités savoyardes à Paris.
Et jeudi, ce sera "soirée far west" !
Comme quoi l'internat de filles, ce n'est pas une prison...
Dans mon lycée de banlieue, on n'a jamais fait çà !

*****

La 3ème bonne idée, encore une tradition du lycée de Grande fille, est un échange de cadeaux,
d'une valeur maximale de 6 euros.
Mine de rien, cela a été un sacré casse-tête !
On râle, on râle depuis le passage à l'euro, tout est cher mais trouver un cadeau a été littéralement un défi.
En tout cas, Grande fille s'est donnée du mal, a fait preuve de créativité.
J'espère que celle qui recevra son cadeau sera contente.

*****

Souvenez-vous, je parlais ICI du gobelet isotherme Starbucks.
J'ai appris par un des employés que l'on a 30 cents de réduction quand on achète une boisson que l'on fait mettre dans son gobelet.
Outre la bonne idée en matière d'écologie, on peut le glisser dans son sac à main, boire chaud pendant des heures et des heures et on fait une petite économie en s'offrant un cafe latte ou un macchiato (mon pêché mignon).
Ce gobelet existe aussi en taille méga : 47,5 cl à 18,50 euros.

Les amies à qui je l'offre sont d'ores et déjà conquises.

Bon, çà fait déjà 4 bonnes idées !

*****

Une résolution du dimanche parmi d'autres :
apprendre aux enfants à coudre, tricoter, broder, cuisiner.
Cela peut paraître une évidence mais c'est un retour aux fondamentaux pour des gens comme moi, qui n'ont pas eu ce genre d'éducation (tricoter n'est pas une tradition aux Antilles !)
Le "home made" a d'énormes avantages en temps de crise, et çà ne se démode pas !