Rien, je n'en pense rien.
Suppression de la taxe professionnelle et éventuellement de la 1ère tranche de l'impôt sur le revenu... Qui va payer ?
Voilà.

*****

Notre Président n'a pas dit un mot sur la Guadeloupe. Heureusement que j'ai ma mère pour m'informer ainsi qu'internet.
Pour la 1ère fois, il s'agit d'un mouvement de fond, solidaire et organisé. Nous ne sommes pas dans la caricature ni la violence. Il existe une plate-forme de revendications que les politiques auraient bien voulu traiter par le mépris mais pour une fois, c'est le patronat qui s'est ridiculisé en arrivant les mains vides et demandant des subventions à l'Etat...
Comment expliquer à des Français qu'ils sont en permanence considérés comme des citoyens de basse catégorie, quand :

  • ils n'ont pas droit aux mêmes allocations qu'en Métropole et le salaire minimum y est plus bas,
  • ils paient plus de 5 euros un lot de 8 yaourts (il n'existe pas les mêmes conditionnements qu'ici),
  • les biens produits localement sont plus taxés que ce qui est importé (les produits n°1 des prix de Carrefour venant des pays de l'Est coûtent moins chers que les yaourts produits localement par exemple alors qu'ils sont déjà 30 à 40% plus chers que ce qu'on trouve dans les magasins Carrefour de l'hexagone) ;
  • le taux de chômage est de 23% ;
  • l'essence est de plus en plus chère alors qu'elle devrait être moins chère qu'en Métropole (souvenez-vous de la grève en Guyane il y a à peine quelques semaines) ;
  • la défiscalisation et toutes les niches fiscales ne profitent qu'aux investisseurs qui n'ont aucun intérêt à investir pour durer, sur le long terme, puisque tout est à profit immédiat ;
  • on a essayé de maintenir pendant des décennies les gens dans une ignorance crasse afin qu'ils ne voient pas la réalité de leur situation en en faisant de purs consommateurs. Imaginez que les rmistes là-bas peuvent obtenir un crédit à la consommation ou acheter une voiture, alors que le rmi est moins "élevé" qu'ici !!!
  • comment expliquer que les représentants de l'Etat sur place et du patronat soient tous blancs ??? Est-ce à dire qu'il n'y a pas de noirs capables en Guadeloupe ? que nous n'avons pas de diplômés ?

Il y aurait tant à dire...
Je crois que les guadeloupéens ont enfin décidé de se prendre en mains (merci Obama ?), de ne plus être des enfants sous tutelle juste bons à défiler dans les rues au moment du carnaval et à donner du "doudou" à toutes les sauces aux politiques quand ils daignent venir au moment des élections présidentielles.

Pour mieux connaître les revendications, allez sur le site du LKP - Liyannaj Kont Pwofitasyon : ICI

*****

édit du 9/02/09

De nombreux sites tous plus intéressants les uns que les autres, abordant la problématique de la Guadeloupe, des Antilles et plus globalement des DOM :