slumdog_millionaire LOL
le_code_a_chang_ ce_que_pensent_les_hommes
harvey_milkboy_A

Voici les films que j'ai vu au cours de ces 2 dernières semaines.

Du bon, du moins bon, du "beurk"...

Si je devais les classer par ordre de préférence, il y aurait :

  1. Boy A
  2. Harvey Milk
  3. Slumdog millionaire
  4. Le code a changé
  5. Ce que pensent les hommes
  6. LOL
     

Boy A est un film anglais comme je les aime : simple, sensible, émouvant, efficace. Un film sur un sujet difficile (les enfants meurtriers) que Rachida Dati devrait voir. Un film sans manichéisme, très bien interprété, qui ne laisse pas indifférent.

Harvey Milk aborde l'homosexualité dans le cadre des droits de l'homme. Sean Penn y est absolument formidable !

Slumdog millionaire, un bon film à condition de ne pas avoir lu le livre car sinon il est décevant. Je n'ai pas du tout aimé ce qu'ils ont fait du personnage de Salim ni de faire tourner l'histoire autour d'une romance.

Le code a changé m'a ravie car j'aime bien les films de Danielle Thompson, avec ses kyrielles d'acteurs, qui jouent visiblement avec plaisir. J'aime son monde, ses histoires et surtout les dialogues ! Patrick Bruel est très juste en cancérologue (j'ai cru revivre des discussions dans mon ancien service). Marina Fois et Karine Viard  sont excellentes aussi.

Ce que pensent les hommes, un genre de film de Danielle Thompson à l'américaine, râté. Le sujet pouvait être intéressant et drôle, mais c'est nul. Ben Affleck est mièvre, mauvais (à croire que sans son copain Matt Damon, il ne vaut rien !). Seule Jennifer Connelly s'en sort pas trop mal.

LOL, l'arnaque... Le film vendu sur les cendres de La boum. A côté, les personnages de La boum sont des enfants de choeur !!! Devant ce film, je me suis sentie vieille et tortionnaire avec mes enfants. Cependant, les réactions de Grande fille et d'autres ados autour de nous m'ont rassurée : nous n'avons pas les mêmes valeurs que ces gosses de bobo, en mal de sensations fortes ! Et Vic dans La boum n'aurait jamais oser droguer Poupette à coups de somnifères !!!
Le seul truc que j'ai aimé dans ce film, ce sont les pulls en cachemire Zadig & Voltaire et le sac Downtown YSL de Sophie Marceau !
Et comme par hasard en allant acheter du thé chez Mariage Frères, Françoise Fabian (qui joue la grand-mère de Lola) faisait une entrée remarquée en remettant à sa place le vendeur qui disait qu'elle avait tourné avec Jean Paul Belmondo : "j'ai fait d'autres films depuis ! Le dernier c'est LOL." J'ai failli lui dire qu'il n'y a pas de quoi être fière mais je me suis abstenue ayant participé, bien malgré moi, au succès de ce film en allant le voir...

Voilà, sur mes tablettes manquent encore Noces rebelles, La vague, Benjamin Button, le Bal des actrices, Séraphine, etc.

*****

PS : J'ai passé mon après-midi au cinéma où j'ai vu Séraphine. Après la pluie de césar qu'a obtenu le film, les enfants nes_raphine voulaient plus y aller, bien qu'ils aient beaucoup aimé l'exposition consacrée à Séraphine de Senlis au musée Maillol. Je pense, comme eux, que le film ne méritait pas autant de prix car il y a eu beaucoup de très bons films français au cours de l'année 2008 mais j'ai aimé Yolande Moreau, à la fois forte et fragile, la poésie qui se dégageait des images, les couleurs, l'atmosphère : un beau film vraiment !

Si je vous dis que j'ai préféré aller au cinéma alors que le panier à linge déborde, que mon salon a besoin d'un coup de serpillère, que je n'ai pas préparé le dîner, que je ne suis pas à jour dans le tri du courrier, que je dois taper des lettres pour l'Union locale CNL... Vous voyez je suis loin d'être une mère, épouse, femme modèle ! J'ai juste choisi de tout envoyer valser et de remettre à plus tard. En général, c'est signe de fatigue. Aller au cinéma, voir des expos, me balader dans Paris me permet de me recentrer, d'oublier un peu ma peine et ma fatigue, de reconnecter mes neurones. J'apprécie ces moments même si je regrette de ne pouvoir les partager avec Petit mari.