Après plus de 200 km sur mon vélo-électro-nouveau, je découvre les joies (et les tracas) de la facturation. Entre les ALD, la CMU, les complémentaires santé, mes cheveux blancs poussent à vue d'oeil, sans parler des séances d'arrachage quand j'essaie de télétransmettre mes factures à l'assurance maladie.

Ah, elle est bien gentille l'assurance maladie avec sa prime de 400€ qui a visiblement tapée dans l'oeil des éditeurs de logiciels ! Même pas encore touchée qu'elle est déjà engloutie dans un baladeur santé et un logiciel plus difficile à installer et à apprivoiser que Windows, avec un forfait mensuel de maintenance et une hotline qu'on ne peut pas ne pas appeler même avec le meilleur des maris informaticiens...

Bref, les factures à payer et les prélèvements automatiques se multiplient alors que mon compte en banque est proche du zéro.

Mais, je n'abandonne pas ! J'ai rempli mes premières feuilles de soin, encaissés mes premiers chèques et réussi, enfin, la télétransmission de 5 factures (après 10 coups de fil et une séance de remue-méninge intensive). Je serai presque smicarde ce mois-ci !!!