Une absence prolongée sans explication, juste "pas envie".

Pas envie de parler de crise de la quarantaine, de crise de couple, et d'autres crises encore... Ne pas ouvrir le courrier, prendre du retard dans les papiers, ne pas se parler, m'enfermer dans un minimum, vivre à l'économie de moi-même. Faire ce qu'on attend de moi, sans plus, donner le change où il faut, quand il faut.

Détester cet automne qui est pourtant une saison que j'aime, passer à l'hiver en avance et sans transition.

Mais çà va ! Certaines choses rentrent dans l'ordre ou s'organisent différemment. J'ai exprimé ma colère, ma rancoeur et çà fait du bien.

Merci de vous être inquiétés, d'avoir pris de mes nouvelles.

Des posts en flashback qui vous raconteront les derniers évènements...