Aux parents qui pensent naïvement que le job est terminé à 18 ans, détrompez-vous ! C'est fou tout ce qu'on a encore à leur apprendre même quand ils sont majeurs et croient tout savoir ! 

- ouvrir un compte en banque et apprendre à faire ses comptes

IMG_0182

- rappeler sans cesse les méfaits de l'alcool, de la drogue et du manque de sommeil

- rappeler qu'ils doivent ranger leur chambre

- veiller à leur alimentation, etc.

Grande fille fait de nouveau partie de la "société civile" et découvre le casse-tête de s'habiller le matin : du coup, elle regrette son uniforme de la LH !!!

Hier soir, elle avait "soirée d'intégration"... Inutile de vous dire que j'ai prié tous les dieux que ce ne soit pas un bizutage qui tourne mal... Bon elle est revenue tartinée de jenesaisquoi à 22h45, a passé 30mn dans la salle de bain avant de retrouver figure humaine et a mis la machine à laver en route à minuit (j'ai dû lui rappeler qu'on avait des voisins dans l'immeuble et qu'on ne fait pas de lessive aussi tard). Au passage ce matin, elle s'est aperçue que son pass de transport était manquant ! Youpi il va falloir faire la déclaration de perte et payer un nouveau support. Elle apprend à choisir ses amis et plus seulement à se laisser choisir puis à subir par peur d'être rejetée. Elle a aussi une liste d'exercices longue comme le bras tous les jours, fait ses devoirs dans son lit ou sur le canapé et sa chambre devient le Franprix du quartier : entre boîtes de céréales, gâteaux, bouteilles de sirop de menthe et de Perrier. Elle me pique mes sneakers Nike ou Isabel Marant mais se met toujours des petits noeuds dans les cheveux...

Demain nous allons au théâtre à sa demande : "Le roi se meurt" de Ionesco.

Elle est à la fois grande et petite, très différente de moi (égoïste certes mais dotée d'un fort caractère, d'une capacité de travail et d'une concentration que je n'ai pas).  

Aux parents qui pensent que j'ai une botte secrète : que nenni ! Je pense juste qu'il y a un temps pour chaque chose, que chaque âge a ses privilèges... Il ne sert à rien de vouloir tout faire, tout vivre avant, c'est à nous parents de les freiner, de leur apprendre l'attente, la frustration pour que le plaisir soit réel et intense. A 18 ans, Grande fille ne fait pas tout à fait les mêmes choses qu'à 17 ou à 16. Tout comme moi, j'apprécie les choses que je peux faire à 40 ans que je ne pouvais pas faire avant !