Parfois tout n'est pas rose dans la vie d'une mère d'ados débordée... Je crois que c'est Marcel Rufo qui a dit qu'on éduque 2 fois nos enfants : petit et à l'adolescence. Oui, je suis effarée d'avoir à tout recommencer à partir de l'âge de 13 ans avec les miens ! En plus, c'est à refaire 4 fois, comme si j'avais eu 8 enfants.

DSC01681

Boy, fier de son pseudo-statut d'aîné depuis le départ de Grande fille en internat puis en coloc et profitant de la confiance qu'on lui accorde, se croit autorisé à 16 ans à prendre ses décisions seul, sans prendre l'avis de ses parents (ou à peine) mais surtout de décider alors que nous sommes contre ! C'est comme çà qu'à la rentrée des classes, il a arrêté les cours de solfège alors que nous en avions discuté en famille et que nous lui avions signifié notre désir qu'il continue. Cela s'est poursuivi avec son inscription au club d'athlétisme alors que je l'ai mis en garde devant la lourdeur de son planning, des entraînements, de l'obligation de se rendre aux compétions et du fait qu'il fait déjà du baskets, qu'il a des matches, qu'il va à l'aumônerie des lycées et qu'il continue la flûte traversière et le piano !!! En clair, il y a des week-ends où nous l'apercevons simplement le dimanche soir, pris entre le lycée le samedi matin, match de basket l'après-midi, aumônerie le samedi soir et compét d'athlé le dimanche...

Depuis le déménagement de Grande fille, les chambres se réorganisent, il y a du bricolage à faire, des meubles à envoyer à la déchetterie, etc. Sauf qu'on ne peut pas compter sur lui et qu'il dit tout à la dernière minute, nous mettant presque devant le fait accompli.

La semaine dernière, je me suis fâchée pour de bon et encore plus, quand j'ai entendu la version qu'il a donné à sa soeur !

Oui maintenant quand Grande fille passe à la maison (tous les 2 jours), elle prend des nouvelles de ses parents mais discute surtout avec son frère et ses soeurs, comme si elle avait acquis un nouveau statut : très étrange...

Il est puni jusqu'aux vacances (2 semaines quoi !) donc c'est la guerre froide entre nous.

Bref, cette semaine j'ai dû rappeler à mon ado de fils qu'il a un truc qui s'appelle l'autorité parentale et qu'il doit la respecter !