Aujourd'hui c'est la journée mondiale de lutte contre le paludisme. 

Petit mari, né en Guyane, l'a contracté il y a plus de 20 ans lors d'un séjour au Cameroun et a eu la chance d'y survivre.

Vous pouvez lire l'article du Monde d'aujourd'hui ICI 

Mardi soir, j'étais invitée par ONE, l'association cofondée par Bono (le chanteur de U2), à la projection privée de Mary & Martha, un film produit par la BBC, écrit par Richard Curtis (4 mariages 1 enterrement), réalisé par Phillip Noyce avec dans les rôles principaux Hilary Swank et Brenda Blethyn.

Il sera prochainement diffusé en exclusivité sur TF1.

21000862_20130423165819424

Le synopsis : 

Ce film raconte l'histoire de Mary et Martha dont les fils sont morts du paludisme. L'américaine Mary (Hilary Swank) perd son jeune fils lors d'un voyage touristique à travers l'Afrique. Le fils de l'Anglaise Martha a contracté la maladie alors qu'il travaillait comme volontaire au Mozambique. Le destin réunit les 2 femmes. Ensemble, elles vont se lancer dans la lutte contre cette maladie.

 

C'est un joli film, très émouvant qui atteint bien sa cible : nous révolter contre l'injustice et la douleur de perdre un enfant ! Si une maladie faisait autant de morts en Europe, nous ferions quelque chose...

Merci à l'équipe de ONE France d'avoir organisé cet évènement. Pour toute info supplémentaire, voir ICI

 

  • Chaque minute, un enfant meurt du paludisme (= malaria)
  • Le paludisme est une maladie qui peut être prévenue et soignée (pulvérisation d'insecticides dans les habitations, distribution de moustiquaires imprégnées, médicaments antipaludéens, traitement des femmes enceintes).
  • Elle se transmet par les moustiques et les enfants de moins de 5 ans en sont les principales victimes.
  • Environ 90% des morts dues au paludisme se produisent en Afrique.
  • Environ 650 000 personnes meurent chaque année du paludisme.
  • Depuis 2002, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a distribué plus de 270 millions de moustiquaires imbibées d'insecticide pour la prévention de la maladie.
  • 50 pays, dont 9 en Afrique, sont sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de réduire les cas de paludisme de 75% d'ici 2015.
  • Après une augmentation du soutien entre 2004 et 2009, le Fonds mondial a vu ses financements stagner entre 2010 et 2012, ce qui pourrait mettre en danger les progrès enregistrés contre cette maladie.