20h de voyage, 2 avions, 1 escale, 24° de moins au thermomètre et nous avons retrouvé notre marmaille à la maison. Comme d'habitude, le train train quotidien reprend immédiatement, la réalité de votre vie vous sautre à la figure et le voyage s'éloigne quasi instantanément, se transformant en souvenir...

Presque malgré moi, je lutte. Je lutte de toute mes forces pour garder en moi la chaleur de ces 10 jours, parce que le soleil, le ciel bleu ou couvert, même la pluie quand il fait 30-32°tous les jours m'ont fait du bien. Parce que c'est mon plus long et lointain voyage... J'ai aimé ce que j'ai senti, ce que j'ai vu ! Je me suis remplie les yeux et le coeur : j'ai profité... Depuis que j'ai eu 40ans, je suis pleinement consciente du temps qui passe et même si j'ai une angoisse que tout s'arrête d'un coup, je profite de tous ces instants qui me sont offerts, de ces moments de vie, de ces expériences et j'essaie d'en faire de beaux souvenirs. Et c'est aussi pour cela que je les partage si facilement. 

Les enfants étaient heureux de nous retrouver même s'ils ont un peu voyagé avec nous, grâce à nos discussions quotidiennes, aux photos sur FB et sur Instagram. Je les encourage à partir à l'aventure, à profiter de leur jeunesse pour se remplir les yeux, vivre intensément sans contrainte et peut être se construire un avenir ailleurs, même loin de nous.

J'ai refait la liste des pays que j'aimerai visiter : il y en a au moins 22 !!! Je n'ai pas oser ajouter ceux où j'aimerai retourner... 

Si je suis contente d'être rentrée, je pense déjà à repartir : Hong kong a confirmé mon envie d'Asie. C'est avec joie et excitation que j'envisage le Japon par exemple, la grande et "vraie" Chine et le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande, Bali, l'Inde... 

Comme je le supposais les enfants ont passé l'essentiel de leur temps ensemble, renonçant même à des sorties avec leurs copains pour rester entre eux. Grande fille a trouvé dur d'assumer son rôle d'aînée, d'adulte responsable. C'est elle qui était la plus impatiente de nous voir rentrer. 

Nous n'avons pas ramené de cadeaux extraordinaires, juste ce qu'ils nous avaient demandé : coques d'Iphone, tee-shirts "I love Hong Kong", city-mug Starbucks. Ils étaient surtout intéressés par nos récits et les photos.