Juste un gros coup de gueule suite à l'annonce de la baisse du quotient familial et donc de l'augmentation des impôts... Encore !!! Je n'ai jamais fait mystère de mes opinions politiques sur ce blog. J'ai pris position, j'ai voté à toutes les élections à gauche même si je n'y croyais pas (genre l'élection de notre président actuel). Si la plupart des journalistes ont fait des procès en incompétence à Ségolène royal, pour ma part c'est plutôt à son ex-compagnon que je ne trouvais pas beaucoup de qualités. 

Pour ceux et celles qui lisent mon blog depuis plusieurs années, vous savez que je ne rechigne pas quand il faut faire des efforts, quand il faut payer des impôts etc. Je n'ai pas attendu notre cher président Sarkozy pour appliquer son slogan "travailler plus pour gagner plus". 

Aujourd'hui, je râle parce que je fais partie de ces gens qui auraient préféré une autre organisation des allocations familiales et carrément leur diminution. Oui j'ose le dire, j'aurai préféré que les allocs soient versées sous forme de "primes" 3 ou 4 fois par an plutôt que mensuellement aux familles dites aisées. En effet, ce serait plus simple d'avoir une alloc de rentrée scolaire, une prime de Noël et une aide aux vacances d'été par exemple qu'un complément de revenus qui finit par entrer dans votre budget mensuel... 

Pour 4 enfants à charge, nous percevons un peu deplus de 500€ par mois. Je me sens favorisée pourtant nous travaillons tous les 2 et ne sommes pas propriétaires. J'investis dans l'éducation, la culture et l'avenir de mes enfants, pas dans la pierre (et c'est un tort j'en conviens car à la retraite nous serons dans la m....). 

Avec sa fameuse décision, notre cher président a juste hypocritement décidé de continuer à nous verser cette même somme, sachant qu'elle nous sert à payer les cartes de transport des enfants, leurs frais de cantine, la scolarité de Minette et une partie de leurs activités extrascolaires, mais nous a fait savoir qu'au mois d'octobre 2014, nous aurons juste 1000 ou 2000 euros à rendre à l'Etat. A quoi çà sert de nous donner de l'argent pour le reprendre ??? Autant ne pas le donner !!! 

Et je ne parle pas des 120€ d'abattement par enfant scolarisé au collège ou au lycée...

Je ne me suis pas mariée et je n'ai pas fait 4 enfants en fonction des avantages fiscaux. Ce qui me met hors de moi dans ce cas, c'est qu'on paye toujours plus et çà quel que soit le gouvernement çà ne change pas ! J'en ai ras le bol des discours des politiques, qui ne se les appliquent pas à eux-mêmes, qui font tout pour garder leurs petits avantages et qui cèdent toujours aux lobbies financiers. 

Ah les fameuses niches fiscales qu'on nous ressort aujourd'hui !!! Celle-ci va renflouer les caisses d'à peine plus d'un milliard alors que certains régimes particuliers ou autres abattements coûtent des milliards... Marre de payer parce qu'ils ne savent pas compter !

Je constate juste que le supplément de revenus généré par mon installation en libéral est finalement entièrement repris par l'Etat sous forme d'impôts sur le revenu, que la moitié de mes revenus part en charges et cotisations sociales, qu'ayant des enfants étudiants nous dépensons plus. Donc les 500€ de "gagner plus" que j'avais réussi à avoir deviennent aujourd'hui -1000€ en moyenne sur mon budget mensuel, qu'en 2014 ce sera -1200€ et Grande fille aura 20 ans en 2014...

En tant que femme, fille et mère, je me suis toujours battue pour mon indépendance financière et j'ai toujours été très fière de dire que, malgré mes 4 enfants, j'ai toujours travaillé. Mais j'ai aussi sacrifié des choses, parfois du temps et de l'attention pour mes enfants et je me demande si cela en valait vraiment la peine car mon activité avait pour but d'assurer le superflu, pas de devenir nécessaire, ni d'être plombée par les impôts.

Depuis hier, j'ai repris ma calculette car il va falloir choisir entre les vacances, les colos, les activités extra-scolaires et la coloc de Grande fille... ou travailler encore plus ?