Bientôt 8 ans que je blogue...

Je me définis moi-même comme une "vieille blogueuse", faisant partie de celles qui le font pour le plaisir avant tout.

Je suis toujours surprise de recevoir des mails me demandant comment je fais, si je gagne ma vie avec mon blog etc.

Je dirais même surprise et choquée !

Oui naïvement je ne pense pas qu'on puisse vivre d'un blog féminin.

Oui il y a les histoires, les légendes, celles que je lis depuis leurs débuts ou presque qui ont changé de vie grâce à leur blog...

Depuis 5 ans maintenant, je reçois des propositions quasiment tous les jours entre les reportages télé, les offres de partenariat et autres invitations.

Je me pose la question régulièrement de savoir vers quoi je souhaite évoluer...

Mon travail d'infirmière ne me passionne plus, les enfants grandissent, je vieillis, je fais plein de choses...

Mon blog est là, vous êtes là toujours fidèles et nombreux comme des compagnons de route.

Je ne maitrîse toujours pas le côté technique mais j'ai envie, envie d'en faire quelque chose peut-être.

Comme mon travail m'offre une certaine liberté, j'en profite pour répondre à certaines sollicitations, faire des rencontres et j'ai franchi un 1er cap dans la professionnalisation de la blogueuse en passant commande de cartes de visite.

Je me souviens d'une soirée du magazine Elle et de son classement de blogs où la plupart des blogueuses avaient leurs cartes de visite et j'ai eu l'impression de ne pas être à ma place dans ce monde.

Aujourd'hui j'ai moins cette sensation car mon ancienneté et mes stats (ah les stats !!!) m'ont donné une légitimité que la plupart des blogueurs n'ont pas.

Maintenant, je suis une femme à double casquette : j'ai mes cartes pro d'infirmière et mes cartes pro de blogueuse !

IMG_3514

IMG_3515

Je voulais de jolies cartes au design sympa car je n'ai pas encore d'identité visuelle (logo machin et tout et tout). 

Pour mes cartes de visite d'infirmière j'utilise Vistaprint ; pour celles-ci j'ai choisi l'édition luxe de MOO et j'en suis très contente !

Enfin bref, je suis une blogueuse maintenant.