Les jours passent lentement sous le soleil d'Andalousie... J'aurai pu avoir honte de faire la grasse mat', même pas ! Toute la famille est fatiguée et cette 1ère semaine nous a permis de recharger les batteries. Je sentais bien que mon cerveau n'était pas en vacances, cette sensation de ne pas pouvoir décrocher est terrible : les yeux ouverts à 6h, les angoisses à l'idée de tout ce qu'on a laissé en plan et qu'il faudra régler au retour, le souci pour des patients hospitalisés ou sur le déclin... J'ai presque dû me faire violence ! Je sens maintenant que çà va mieux : mon cerveau s'est déconnecté. J'apprécie le petit déjeuner sur la terrasse, le rocher de Gibraltar au loin, les collines alentours, le vent, la mer. J'ai même fait une séance de footing avec Boy et du step. Les activités du club sont un peu décevantes mais parfaitement adaptées à mon état d'esprit : je passe mes soirées à grignoter de la charcuterie espagnole, à boire de la sangria et je me mets au lit à 22h avec un bon livre. Grande fille et Boy ont fait quelques connaissances qu'ils retrouvent le soir tard. Cette année, Boy a la permission de minuit (ce qui lui vaut les sarcasmes et les moqueries de ses potes) qu'il respecte à la minute près ! Pas facile d'être un ado raisonnable qui ne boit pas d'alcool, qui ne fume pas, avec des règles de vie imposées par les parents !!! Grande fille rentre vers 2h sans nous déranger cette fois-ci puisque nous avons une "suite parentale" qui n'est pas le salon comme l'an dernier (une vraie chambre avec salle de bain attenante). Minette a carrément hiberné cette semaine allant quelques fois à la piscine mais lézardant la plupart du temps sur son lit. C'est Tit'puce la plus active, prête à passer 12h non stop à la piscine et/ou à la mer, à tel point qu'il faut la freiner parfois. Quant à Petit mari, il écoute la radio, dort, mange, télécharge 46 versions de GPS différentes sur sa tablette, prend l'apéro avec moi et va chercher Tit'puce à la fin de l'animation du soir. 

IMG_3710

IMG_3727

IMG_3734