Il y a 3 semaines que nous sommes rentrés d'Espagne. Les valises ont été défaites, 3 aussitôt refaites. Je n'ai rien fait d'autre que profiter de l'air du temps pendant mes 5 derniers jours de congés début août.

Minette, Tit'puce et Boy ont pris le chemin de la colo il y a 10 jours. Grande fille est là, glandouille devant la télé entre les championnats du monde de natation puis d'athlétisme, toujours pas décidée à se bouger pour un job !!! Elle fait mine de réviser un peu en prévision de la 1ère année de fac de médecine et fait les quelques travaux de bricolage que je lui impose à l'allure d'une tortue...

J'ai repris le travail en pensant déjà à mes prochaines vacances. M'échapper est devenu presque vital : partir loin pour avoir l'excuse de ne pas être joignable (surtout pour ma collègue et certains patients), prendre de la distance émotionnellement et respirer vraiment ! 

Je suis rentrée un peu frustrée : trop et trop peu. Les vacances ont été trop courtes et je n'ai pas pu voir tout ce que je voulais. L'Andalousie est une région magnifique. Je connaissais déjà la partie Est car en 1987 j'avais fait un voyage scolaire de 10 jours, alors quel plaisir de revoir ces paysages, le village de Federico Garcia Lorca, de reconnaître de nombreux endroits même 26 ans plus tard... Cette fois-ci nous étions à l'ouest mais assez éloignés de tout : 240km de Séville, 140km de Cadix, 150km de Cordoue, 90km de Ronda, etc. La moindre excursion s'est transformée en expédition et les enfants avaient leurs bandes de copains à la piscine et au bar du club. Comme d'habitude il a fallu négocier, voire imposer des sorties familiales mais tout le monde a bien profité. J'ai ajouté une liste à ma liste de listes : m'offrir un circuit d'une semaine 10 jours pour vraiment visiter, me remplir les yeux et le coeur de cette région espgnole.

J'étais frustrée aussi par la froideur de la mer : ok c'est la méditerrannée mais l'eau avait la température de l'Atlantique ! Je me suis baignée tandis que Petit mari y a à peine mis un orteil. Les aventuriers dans notre famille ne sont pas ceux que l'on croit ; Tit'puce et moi nous sommes les plus téméraires.

DSC07989

DSC08099

DSC08140

DSC08254

20130725_173226

De retour dans ma banlieue, j'ai bien senti le vide des vacances ces 2 dernières semaines. C'était chouette de faire la tournée "en mode vacances" : personne dans les rues, le soleil, le silence dans la ville...