Elle a 4 ans...

Je la connais, la vois vivre et grandir depuis presque 3 ans, depuis que sa maman est malade.

Elle est vive, intelligente, drôle, capricieuse parfois.

Elle a 4 ans, elle joue à la balle dans les couloirs de l'hôpital, pendant que sa mère se meurt...

Depuis 4 jours, nous vivons au rythme de sa respiration. 5 enfants seront orphelins.

Je suis revenue 5 ans en arrière, quand je travaillais en cancéro sauf que maintenant, c'est moi qui découvre l'unité de soins palliatifs, qui retrouve ma copine MP que je croyais à Montréal !

On dirait que certaines personnes ne sont pas placées sur votre route par hasard...

Hier, je l'ai embrassée bien fort, je l'ai remerciée pour ces moments, ces 3 années, nos éclats de rire, nos discussions entre mères de famille nombreuse, ses interrogations, ses cris de désespoir, ces moments de vérité entre nous. Je suis contente de l'avoir connue.

Pour la 1ère fois hier, j'ai répondu la vérité à la fameuse question "comment allez-vous ?" Je ne vais pas bien, je suis fatiguée, je suis triste, je suis en colère comme son fils de 15 ans que j'ai essayé de consoler.

C'est trop douloureux et je n'arrive pas à pleurer.