Comme vous le savez certainement (pour les fidèles de ce blog), j'ai 4 enfants : 3 filles de bientôt 10a, 13a et 19a et un fils de 16a. Nous sommes plutôt sur-équipés à la maison, je n'ose pas vous dire le nombre d'ordi, de tablettes et de téléphones portables, sachant déjà que Petit mari et moi avons chacun 2 téléphones un perso et un pro... Chacun de nos ados a un téléphone portable. Donc à ce jour seule Tit'puce n'a pas de portable.

Il existe une règle chez nous : le 1er téléphone portable est offert à Noël quand on est en classe de 4è. Pourquoi ? Euh...parce que. En fait, c'est une règle établie un peu au pif quand Grande fille a commencé à nous harceler dès son passage en 6è pour en avoir un. La sachant peu précautionneuse et quoi qu'on en dise, les portables coûtant très chers, nous voulions qu'elle y fasse attention. Bien entendu, nous avons régulièrement des prises de bec quand elle constate que son frère puis sa soeur ont eu de "supers" portables alors qu'elle en a eu un pourri et d'occasion, selon ses dires. Mais on ne peut rien contre les progrès de la technique hein ?! Petit mari a encore dans ses tiroirs son vieux portable de 1997 alors qu'aujourd'hui il se balade avec un Samsung Galaxy S4 en poche : c'est un autre monde !!!

Le mois dernier, j'étais invitée avec d'autres blogueurs et blogueuses à participer à une table ronde sur le thème "Parents, enfants et mobile". J'ai proposé à Grande fille de m'accompagner et j'étais ravie de la voir prendre part à la discussion, livrer son vécu de "fille de blogueuse" et d'ado. Le débat était organisé par les équipes de Virgin Mobile qui nous ont présenté un nouvel outil le Cockpit Conso.

Alors que les parents équipent leurs enfants d'un mobile tout d'abord pour des raisons pratiques : être joignable et pouvoir appeler en cas de besoin, les enfants eux veulent un mobile juste pour rester en contact avec leurs amis et utiliser les réseaux sociaux... Avoir un portable c'est exposer les enfants à certains dangers tels la surconsommation, la dépendance, l'accès à des sites interdits aux mineurs et pose alors inévitablement la question du contrôle parental. 

Chez nous pour limiter tout cela, nous avons imposé un âge pré-requis et un forfait bloqué jusqu'à 16 ans au moins. Les enfants doivent respecter les usages en vigueur sur les sites : par exemple, inscription sur Facebook à partir de 13a avec mon accord et je dois figurer parmis les "amis". Sachant que l'ordinateur est en libre accès dans le salon, je peux donc regarder par-dessus leur épaule de temps à autre, nous contrôlons régulièrement l'historique et il y a un couvre-feu sur la session enfants : pas d'accès au-delà de 21h en semaine, 22h30 le vendredi soir et le samedi soir.

images

Virgin Mobile propose donc d'établir le même genre de règles sur le téléphone portable de nos enfants grâce au Cockpit Conso. Cet outil sécurise et contrôle à distance par le biais d'un site internet et d'une application Androïd (disponible sur Google Play store).

Les parents peuvent donc : 

  1. interdire l'accès à une liste noire de sites internet (mise à jour en temps réel) et autoriser uniquement l'accès à des sites pour enfants
  2. bloquer certaines fonctionnalités et/ou établir des créneaux horaires d'utilisation : bloquer l'envoi de SMS ou l'accès à internet pendant les heures de cours ou la nuit...
  3. interdire les appels ou sites surtaxés (vous savez les téléchargements de sonnerie qui bouffent tout le forfait;-))
  4. géolocaliser le mobile (en cas de perte, de vol ou si votre enfant a la fâcheuse habitude de faire des détours sur le chemin de l'école ou s'il est en retard)

Ce service est gratuit pour tous les forfaits bloqués de Virgin Mobile et est proposé en option facturée 3€/mois pour les autres forfaits.

 

0118000006597472-photo-virgin-mobile-cockpit-conso

 

0118000006597474-photo-virgin-mobile-cockpit-conso

 

images-1

 

Nous avons pu tester pendant 3 semaines cette offre et Tit'puce nous paraissait être le cobaye idéal puisque pas encore équipée, mais déjà sollicitée par ses copines qui ont eu un portable il y a plusieurs mois. Je vous passe mes récriminations quand les fameuses copines appellent 10 fois en 2h pour avoir des conseils pour un jeu de filles sur l'ordinateur ou juste pour savoir ce que Tit'puce fait... Je souris quand les appels se calment : çà signifie qu'elles n'ont plus de crédit ! 

Pendant 48h, nous avons laissé le téléphone en libre accès à notre fille (qui aura 10a le mois prochain). Bon comme c'est un téléphone prêté, je la soupçonne de l'avoir emmené à l'école une ou 2 fois histoire de se vanter auprès de ses copines mais globalement, il est resté dans sa chambre sur une étagère. Ses copines ont vite pris le pli et elles ont échangé près d'une centaine de SMS et de MMS quand même...

Au bout de 48h, Petit mari a pris le contrôle du Cockpit conso qui finalement n'a pas servi à grand chose car elle n'envoyait pas de SMS au-delà de 21h et n'a pas navigué sur internet. En gros, elle l'a vécu comme un gadget sympa sans plus. Donc expérience à relativiser. 

En discutant avec elle, j'ai constaté qu'en fait elle a juste intégré les pratiques en place chez nous qui relèvent à la fois de la bonne utilisation de l'ordinateur mais aussi des règles de politesse et de savoir vivre (on n'appelle pas chez les gens après 21h, etc) et qu'elle a pris exemple sur ses aînés.

Mon bilan : le Cockpit Conso est un bon outil, parfaitement adapté pour les enfants de 8 à 12 ans, permettant de moduler et de leur inculquer les bons usages du téléphone et d'internet. Pour les plus grands (13-17 ans), c'est plus un instrument de restriction, de réprimande voire de punition sans pour autant les priver de portable et de sa fonction première qui est de pouvoir être joint par ses parents !

Je continue de croire à l'éducation par l'exemple, c'est-à-dire que c'est à nous parents d'adopter d'abord les bons comportements devant nos enfants : ne pas passer des heures au téléphone, pas de portable à table pendant les repas, laisser le répondeur faire son travail, éteindre le portable pro quand on ne travaille pas, ne pas envoyer de SMS en même temps qu'on parle à quelqu'un, parler de l'usage d'internet ouvertement des risques et des règles à respecter et se les appliquer à soi : je refuse toujours mes neveux et nièces qui me demandent en amis sur Facebook quand je sais qu'ils n'ont pas l'âge requis, je ne fais pas de photos dénudées (sauf la photo en maillot sur la plage), ne fais pas de vidéos tendancieuses et ne donne pas mes coordonnées au 1er venu ! Je paie les factures de portables des aînés et seule Grande fille a le droit de faire un achat surtaxé sur son téléphone (elle est majeure) et çà ne doit pas dépasser 8€ pour le mois. A ce jour, je n'ai pas à me plaindre alors qu'ils font régulièrement des déplacements à l'étranger.

Vous pouvez lire les avis de Teulliac et Une Maman Blogueuse sur le Cockpit Conso ICI et LA