J'ai fait leur connaissance il y a une dizaine d'années, quand je m'occupais de l'association de parents d'élèves. Ils arrivaient de province avec 3 enfants quasiment du même âge que les nôtres...Entre femmes actives, nous nous comprenions mais il était très présent. C'est lui qu'on croisait le matin à la course avec les enfants, lui qui courait aussi le soir pour les récupérer après l'étude ou la garderie. Elle avait un poste et un grade bien plus élevé que le sien et on sentait que tout se faisait en accord entre eux. Un de ces couples modernes où l'homme a bien pris sa part du partage des tâches et accepte que sa femme garde son nom de jeune fille. Toujours le sourire malgré la fatigue et les soucis, marchant vite mais toujours le mot pour rire. Un coucou ou un grand geste de la main et le regret de ne pas avoir le temps de se poser sauf lors de la fête de l'école ou de la ville.

C'est par un mot de la directrice d'école qu'on a appris le drame hier matin. 4 enfants ont perdu leur papa, une femme a perdu son mari, une famille est dans le deuil. J'ai la gorge serrée...

Il s'appelait D....., c'était le type le plus sympa que je connaissais et il va nous manquer.